octobre 7, 2020 | Documents

Quels enseignements tirer des équipes de services professionnels qui ont réussi à bien fonctionner pendant la crise?

Lorsque la première vague d’infections au CoViD-19 a pris son envol, de nombreuses organisations se sont inquiétées de la continuité de leurs activités. Alors que les emplois nécessitant une présence physique ont été les plus touchés, les entreprises de services professionnels ont exprimé leurs inquiétudes quant à savoir si et comment elles pourraient elles aussi travailler. Avant la crise, une grande partie de leur travail avait tendance à être effectué au bureau, qu’il s’agisse d’experts occupant des fonctions dans des entreprises telles que les RH ou la finance, de consultants travaillant avec leurs clients ou de professeurs d’université supervisant ou animant des cours. Naturellement, tout ce travail semblait menacé lorsque les bureaux sont devenus des “zones interdites”.

Pour étudier ce changement inattendu, nous avons échangé avec des personnes de différents organismes de services professionnels. Au départ, de nombreuses personnes interrogées ont exprimé des inquiétudes ; certaines en raison de l’absence d’infrastructure technique, d’autres craignant que les employés passent désormais leurs journées sur le canapé, absorbés par Netflix. Mais à mesure que la poussière retombait, un nombre croissant de personnes interrogées – tant des employés que des cadres – ont exprimé leur surprise positive de voir que certaines choses non seulement fonctionnaient, mais qu’elles fonctionnaient parfois même mieux qu’avant.

Alors pourquoi certaines équipes ont-elles non seulement poursuivi leur travail mais également obtenu de meilleurs résultats ? Et quels enseignements pouvons-nous tirer de leurs expériences ?

Benjamin Mueller, UNIL-HEC Lausanne

Jean-Charles Pillet, UNIL-HEC Lausanne